Vous êtes sur le site

de

Patrice Franchet d'Espèrey 

 

Site dédié à l'équitation française

 Etude du rassembler

Le cheval avance un peu à chaque battue pour assurer la diagonalisation des bipèdes. Le surcroit d'impulsion demandé aux postérieurs doit trouver son répondant dans le jeu des épaules, sinon les postérieurs prennent de l'anvance sur les antérieurs. Les aides à employer sont les aides latérales, la main prolongeant l'appui au sol d'un l'antérieur et activant l'avancée du postérieur du même côté.

Interview de Patrice Franchet d'Espèrey par Mikołaj Chełkowski